top of page

Catrinas (Squelettes) qui dansent

Traducción y adaptación de Yann Bultez


Les Catrinas sont les interprètes de la Danza de las Amarillas ou Danse des Jaunes, parce que les danseuses portent une jupe jaune. Il s’agit d’une danse colorée et joyeuse qui fait partie des fêtes traditionnelles organisée en l’honneur du saint patron de la ville de Tixtla de Guerrero, dont le nom vient du nahuatl : “textli”, pâte de maïs et “tla” qui se réfère à une localité, signifiant "lieu de la pâte de maïs" qui est l’aliment principal du pays qui sert de pain. La ville en question est située dans la région centrale de l'État (Région) de Guerrero. Elle est accompagnée par une musique, le Fandango de Tixtla ou Fandango Tixtleco, composé par Don Daniel Miranda, natif de la Costa Chica ou Petite côte de Guerrero. A savoir que le Fandango est initialement un style musical de l’Andalousie espagnole.


Las Amarillas - Ballet Folklrórico de México de Amalia Hernández.

Les éléments distinctifs de l'ensemble qui habille les Catrinas sont le ton jaune vif de la jupe, ornée de bandes de volants de la même couleur dans la partie inférieure, et complétée dans la partie supérieure par un chemisier blanc joliment brodé de motifs aux tonalités chaudes qui représentent la diversité de la faune et de la flore autochtone et de l’environnement local. Sur la tête, les danseuses portent une coiffe de fleurs aux tons jaune, orange et rougeâtre d'où se détachent de nombreux rubans dans les mêmes tonalités, assorties au reste du costume.


Cette danse traditionnelle ou folklorique est une manifestation culturelle mexicaine qui maintient l'héritage historique et artistique de la région. Elle permet de préserver ses particularités et les transmet de génération en génération. Cette danse folklorique est donc un témoignage vivant de l'histoire, des valeurs et de l'identité de la communauté.




22 vues0 commentaire

Association hispanique pour la gestion et la production culturelles 

bottom of page